Etape 4 : Etude de l'état sanitaire des arbres

Pour améliorer les modèles existants et construire des cartes de vigilance climatique à partir d'IBS ( voir étape 1) calibrés pour le territoire du Haut-Languedoc, nous avons mis en place une campagne d'échantillonnage de terrain visant à étudier l'état sanitaire de deux essences clé :

  • Le douglas (Pseudotsuga menziesii), une essence fréquente dans le Parc naturel régional du Haut-Languedoc, sensible à la sécheresse et avec des enjeux de production forts
  • Le hêtre (Fagus sylvatica), une essence autochtone liée à l'habitat d'intérêt communautaire étudiée dans le cadre de FORECCAsT

Étude sur le douglas

Les mesures ont porté sur 82 parcelles de douglas, réparties sur tout le territoire du Parc naturel régional du Haut-Languedoc. 72 d'entre elles ont été placées à proximité immédiate de nos fosses pédologiques ( voir étape 3). Dans chacun de ces sites, nous avons sélectionné et numéroté 20 arbres dominants ou codominants répartis en spirale à partir d'un point central. Notre placette de mesure correspond à cette zone.

Mesures dendrométriques

Sur nos placettes de mesure, nous avons relevé :

  • Le diamètre à hauteur de poitrine des 20 arbres numérotés
  • La hauteur des trois arbres les plus gros
  • L'âge de l'arbre le plus gros par carottage à la tarière de Pressler
  • La surface terrière de la parcelle

Mesure du diamètre à hauteur de poitrine d'un douglas (Crédit : Juliane Casquet - PNRHL)

Carottage à la tarière de Pressler d'un douglas pour en estimer l'âge (Crédit : Juliane Casquet - PNRHL)

Mesures de l'état sanitaire

Nous avons ensuite estimé l'état sanitaire de notre placette en utilisant deux protocoles complémentaires, les protocoles DEFIFOL du DSF et ARCHI du CNPF. Nous avons aussi noté la présence d'autres anomalies sur les douglas, comme des traces de nécrose, des fentes ou la présence de Fomes.

Observation à la jumelle des houppiers de douglas pour en estimer l'état sanitaire (Crédit : Juliane Casquet - PNRHL)


Étude sur le hêtre

Les mesures ont porté sur 30 parcelles de hêtre, toutes situées à l'intérieur de sites Natura 2000 du Parc naturel régional du Haut-Languedoc et représentatives de l'habitat d'intérêt communautaire "hêtraie atlantique acidiphile à houx" ( voir étape 2).

Dans chacun de ces sites, nous avons récolté des données contextuelles (pente, topographie...), fait un relevé pédologique de subsurface ( voir étape 3), puis effectué des mesures dendrométriques et de l'état sanitaire similaires à celles réalisées sur le Douglas. Nous avons aussi réalisé un relevé floristique détaillé de ces placettes afin d'identifier la présence de plantes caractéristiques des hêtraies atlantiques acidiphiles à houx et de mesurer leur recouvrement. Ces données serviront à une évaluation de l'état de conservation de l'habitat.

Canche flexueuse (Deschampsia flexuosa), une graminée caractéristique de cet habitat (Crédit : Juliane Casquet - PNRHL)

Retourner à l'étape n°3 - Construction de l'application - Aller à l'étape n°5

Dernières actualités

Suivi de la biodiversité des essais sylvicoles

Suivi de la biodiversité des essais sylvicoles

Après la flore cet été, nous attaquons maintenant le suivi de la faune de nos essais sylvicoles.

Lire la suite

Contribution au symposium européen "Adapting forests to climate change"

Contribution au symposium européen "Adapting forests to climate change"

Porteurs de projet, plus que quelques jours pour soumettre votre résumé en ligne ! Vous avez jusqu'au 31 août 11h59 pour inscrire votre projet sur la page dédiée en cliquant ICI.

Recherche

Newsletter