Etape 5 : Traitement des données et création des modèles

Toutes les données antérieures au projet et récoltées pendant le projet sont traitées, analysées puis compilées pour réaliser les modèles mathématiques qui seront intégrés à l'application mobile.


Module "peuplement en place" : cartes de vigilance climatique

Cartes de vigilance calibrées sur le dépérissement

Pour six essences pour lesquelles il existe un Indice BioClimSol (IBS - voir étape 1), nous allons construire une carte de vigilance climatique basée sur les résultats fournis par cette équation. Pour deux de ces essences, le douglas et le hêtre, les données que nous avons récoltées (voir étape 4) vont être ajoutées à la base de données permettant le calcul des IBS. Les cartes de vigilance de ces deux essences seront ainsi mieux adaptées au contexte du Haut-Languedoc.

Cartes de vigilance calibrées sur la niche climatique

Pour les essences pour lesquelles il n'existe pas d'IBS, nous allons construire des cartes de vigilance basées sur le climat observé au sein de leur niche écologique. Pour cela, nous avons déterminé les seuils climatiques tolérés par chacune de ces essences pour les six variables climatiques que nous étudions (voir étape 2). Nous sommes en train d'en déduire des cartes de vigilance actuelles et futures pour chacune des essences en question.

Cartes de vigilance pour les habitats forestiers d'intérêt communautaire

Nous avons décidé d'approcher la vigilance climatique des habitats forestiers d'intérêt communautaire par la carte de vigilance climatique de l'essence principale structurant l'habitat considéré (par exemple le hêtre pour les hêtraies atlantiques acidiphiles à houx). De cette manière, nous allons tester si une même application mobile peut être utilisée à la fois pour des objectifs de production et de conservation de l'habitat.


Module "boisement"

Le but de ce module est de fournir un diagnostic qui aide le propriétaire ou gestionnaire forestier à choisir la bonne essence pour ses projets de reboisement tout en prenant en compte le contexte local et le climat futur. Pour cela, nous construisons, à partir d'une base de données autécologiques construite par Emmanuel Rouyer (CNPF) et enrichie lors du projet FORECCAsT, un module permettant de déterminer si l'essence en question est ou non dans des conditions adéquates sur la parcelle où s'effectue le test. Cela sera notamment rendu possible par le travail effectué sur la pédologie (voir étape 3).

Retourner à l'étape n°4 - Construction de l'application - Aller à l'étape n°6

Dernières actualités

Au revoir Baptiste !

Au revoir Baptiste !

C'est au tour de Baptiste ALGAYER d'achever sa mission pour le projet FORECCAsT. Il aura été le pédologue du projet de janvier 2017 à ce 8 juillet et aura marqué le projet par son éloquence, sa pertinence, son impertinence et la fameuse centaine de fosses profondes creusées en Haut-Languedoc.

L'équipe du Parc lui souhaite le meilleur pour la suite de son parcours professionnel et le remercie pour le travail accompli.

Retour sur les Journées Internationales des Forêts 2019

Retour sur les Journées Internationales des Forêts 2019

2019 aura été la dernière année de participation de FORECCAsT aux Journées Internationales des Forêts et nous avons fini en beauté ! Nous vous avions proposé six animations différentes et avions monté deux projets pédagogiques avec des établissements scolaires du Parc naturel régional du Haut-Languedoc.

Lire la suite

Recherche

Newsletter