A2-D2 : L'enquête de perception du changement climatique

Dans le cadre de FORECCAsT, nous organisons un suivi annuel de la perception du changement climatique dans le Parc naturel régional du Haut-Languedoc. Une première enquête, faisant suite à l'enquête préliminaire de 2016-2017, a eu lieu courant 2017. La deuxième est actuellement en cours et vous pouvez y participer en cliquant sur ce lien.


2018 : Deuxième enquête sur la perception du changement climatique dans le Parc naturel régional du Haut-Languedoc

L'enquête

L'enquête a été officiellement lancée le 4 septembre 2018 et se poursuivra jusqu'au 31 décembre de la même année. Vous pouvez y participer en cliquant sur ce lien. Les questionnaires de l'enquête ont été envoyés aux élus, gestionnaires et propriétaires forestiers du Parc naturel régional du Haut-Languedoc. Ils seront aussi proposés à ses habitants lors des évènements (marchés, animations...) localisés sur le territoire.

Les résultats

Ils seront communiqués au début du 2ème trimestre 2019.


2017 : Première enquête sur la perception du changement climatique dans le Parc naturel régional du Haut-Languedoc

L'enquête

L'enquête a été officiellement lancée le 23 août 2017 via un communiqué de presse. Les habitants, élus et professionnels de la filière forêt-bois du territoire du Parc ont été invités à compléter, en ligne ou à la Maison du Parc, un questionnaire de trois minutes sur leur perception du changement climatique. L'enquête a aussi circulé auprès des professionnels par l'intermédiaire du CNPF. Enfin, fin 2017, la société HeDel, basée à Saint-Pons de Thomières, a fait remplir une série de questionnaires par les habitants du Parc sur les marchés du territoire. La collecte des réponses s'est poursuivie jusqu'au 31 décembre 2017. Nous renouvellerons cette enquête fin 2018.

Les résultats

Nous pouvons commencer à mesurer une évolution des mentalités concernant le changement climatique : la grande majorité d’entre eux perçoivent ces changements et le scepticisme se marginalise sur le territoire. Concernant les risques associés aux changements climatiques, nous espérons que l’amélioration de leur perception se poursuivra dans les années à venir, notamment grâce aux actions de FORECCAsT.

Concernant les propriétaires forestiers, professionnels de la filière forêt bois et élus locaux, plus des trois quarts ont entendu parler de FORECCAsT, ce qui est un pourcentage important après un an de projet. Plus de la moitié de ces personnes souhaite tester l’application "FORECCAsT by BioClimSol" lorsqu’elle sortira et un tiers estime que FORECCAsT pourra les amener à modifier leurs pratiques de gestion, ce qui est encourageant pour l’avenir. Dès à présent, plus des trois quarts des propriétaires et professionnels interrogés envisagent d’adapter leur gestion forestière face aux changements climatiques.

L'analyse complète des résultats est disponible ici.


2016-2017 : Enquête préliminaire de perception du changement climatique dans le Parc naturel régional du Haut-Languedoc

Un travail d'enquête de perception du changement climatique sur le territoire du Parc a été mené par les étudiants du Master GSE-VRT de l'INUC (Institut National Universitaire Champollion).

La question était de savoir quelle est la perception du changement climatique par les acteurs de la filière forêt-bois, les élus et les habitants du territoire du Parc. L'objectif est de mieux adapter la stratégie de communication et de sensibilisation, et le contenu des supports de communication du projet LIFE FORECCAsT.

L'enquête a été menée entre début novembre 2016 et fin janvier 2017.

Les entretiens

Deux types d'entretiens ont été réalisés. Les entretiens quantitatifs durent une vingtaine de minutes et ont été réalisés auprès de 400 habitants sur l'ensemble du territoire. Ils sont réalisés à partir d'un questionnaire autour de six grandes parties: les pratiques liées à la forêt, les connaissances du changement climatique, les connaissance sur la forêt, les opinions sur le Parc, les projections sur les forêts et le changement climatique, et les informations sur les personnes interrogées.

Les entretiens qualitatifs sont une forme de discussion orientée par l'étudiant. Ils sont réalisés en face à face pendant au moins une heure, en suivant le fil du questionnaire réalisé pour les entretiens quantitatifs. 14 élus et acteurs de la filière forêt-bois ont été rencontrés.

Les résultats

Sur le territoire du Parc naturel régional du Haut Languedoc, 86% des personnes interrogées ont indiqué aller en forêt au moins une fois par an, principalement pour la cueillette et la randonnée. 1/3 d'entre elles sont propriétaires d'au moins une parcelle forestière !

La plupart des habitants sont convaincus que le changement climatique est une réalité et a un impact sur le territoire, et les sceptiques pensent que les problèmes viennent plus de l'impact de l'homme et que l'évolution du climat n'y est pour rien.

Les personnes interrogées souhaitent que les supports d'information sur le projet soient en priorité des réunions publiques, un site web et la presse papier. Sont également cités les flyers, affiches, panneaux et newsletters.

Les élus et acteurs de la filière perçoivent la forêt comme un atout économique, vecteur de développement local. Pour les habitants, la forêt est liée à la ressource en bois de chauffage, mais aussi et tout d’abord un lieu de loisirs et un atout esthétique pour le territoire. Des pratiques de gestion qui modifieraient l’image qu’ils ont du territoire seraient donc sans doute mal perçues.

Le changement climatique correspond à des images globales véhiculées par les médias, les changements climatiques locaux n’y sont pas toujours rattachés. Les menaces pour la santé de l’arbre (parasites, champignons) et les effets du changement climatique sont parfois perçus comme provenant de l'impact de l’homme. Les personnes interrogées ont également une vision critique de la monoculture.

La population est favorable à une adaptation des pratiques de gestion de la forêt. La communication peut mettre en avant le fait d’adapter les essences à leur milieu qui change, plutôt qu’adapter les essences au changement climatique. Il y a un attachement aux essences locales (chêne, châtaignier, hêtre) qui devraient être plus valorisées dans la filière bois locale.

Documents à télécharger

Pour plus d'informations, vous pouvez télécharger le rapport final des étudiants ici.

Dernières actualités

Et de un !

Et de un !

Le premier arboretum du projet est planté, plus que deux autres à installer !

Lire la suite

Semaine européenne de la réduction des déchets

Semaine européenne de la réduction des déchets

Aujourd'hui commence la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets. Soutenue par le programme LIFE de 2013 à 2017, elle propose plus de 6000 actions en France. Il y en a forcément une près de chez vous ! Moins de déchets, c'est moins de pollution mais aussi moins d'énergie consommée pour produire les emballages : une double bonne nouvelle pour la planète.

Site de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets

Coordonnées

Maison du Parc naturel régional du Haut-Languedoc
1 place du Foirail
BP 9
34220 Saint-Pons-de-Thomières

Recherche

Newsletter